Hervé Bohnert

Hervé Bohnert

Artiste qui explore la relation que nous entretenons avec notre finitude, Hervé Bohnert réutilise des motifs et des objets anciens qu’il transforme, souvent avec une touche d’ironie. À partir de différents médiums et parfois de matières organiques, il gratte, peint, dessine et sculpte avec une approche qui incite à réfléchir sur la nature transitoire de l’existence. Son travail suscite une réflexion sur la mémoire, la nature éphémère de la vie et la façon dont nous interagissons avec un monde en constante évolution. Hervé Bohnert fait dialoguer les époques et convoque de multiples sources iconographiques en s’inspirant de la tradition des memento mori, du folklore européen du Moyen Âge, ou encore de la photographie et des livres anciens. Pour sa nouvelle exposition personnelle “Dieu n’est pas avec nous” Hervé Bohnert, qui a collaboré avec l’atelier typographique de Bettina Muller, présente une version inédite et surprenante de ses “danses macabres”. Soulevant à cette occasion des questions liées à l’action de l’Homme sur l’environnement, de l’Homme sur lui-même et celles de ses croyances, elle est aussi une critique sociale engagée et très actuelle.

☠️

A French contemporary artist who explores our relationship with our finitude, Hervé Bohnert reuses old motifs and objects and transforms them, often with a touch of irony. Using different mediums and sometimes organic matter, he scratches, paints, draws and sculpts with a style that encourages us to reflect on the transitory nature of existence. His work provokes reflection on memory, the ephemeral nature of life and the way in which we interact with an ever-changing world. Hervé Bohnert creates a dialogue between eras, drawing on a wide range of iconographic sources, drawing inspiration from the memento mori tradition, European folklore from the Middle Ages, photography and old books. For his new solo exhibition, “Dieu n’est pas avec nous” (God is not with us), Hervé Bohnert, who collaborated with Bettina Muller’s typographic workshop, presents a new and surprising version of his “dances of death”. Raising questions about man’s impact on the environment, man’s impact on himself and his beliefs, it is also an engaging and highly topical social critique.